Biscuits coco, vegan & sans gluten ♡

Continue Reading

Faire ses premiers pas vers la réduction de déchets ♡

Continue Reading

LA recette de cookies vegan & sans gluten ♡

Continue Reading

Le cake marbré vegan ♡

Continue Reading
Carnet de recettes | Recettes sucrées

Biscuits coco, vegan & sans gluten ♡

By on 28 mars 2019
Hello hello !

Ceux qui me suivent sur instagram savent peut-être qu’en ce moment, j’essaye de manger un peu plus « sans gluten » pour voir l’influence que cela peut avoir sur mon confort digestif. Mais, ceux qui me suivent sur instagram, savent peut-être également que je ne sais pas finir mon repas sans un thé et un petit biscuit ! On en arrive donc au post du jour, puisque j’ai trouvé une nouvelle recette de biscuits vegan et sans gluten dont je suis complètement ACCRO. Il m’est littéralement impossible d’en manger qu’un ! Ces biscuits sont réalisés à base de farine de coco, de sucre de coco et d’huile de coco mais n’ayez crainte même les « non fan » de coco y trouveront leur compte car le gout est très léger. A noter que pour cette recette, vous aurez besoin d’un mixeur.


♡ Ingrédients (pour une vingtaine de biscuits) :

– 100g de farine de riz demi-complet
– 45g de farine de coco
– 2 cuillère à soupe de maizena
– 1/2 càc de bicarbonate alimentaire
– 1/2 de levure chimique
– 130 g de sucre de fleur de coco
– 1 1/2 de sucre vanillé
– 70 ml de lait végétal (ici amande)
– 90g d’huile de coco désodorisée (solide et blanche)

♡ Déroulement (20 min de préparation + 15 min de cuisson) :

Première Étape : La pâte à biscuit !
Dans un bol, mélangez d’abord les ingrédients secs, sauf le sucre : farines, fécule, levure et bicarbonate.
Dans le bol du mixeur, mélangez le sucre de coco, le sucre vanillé et l’huile de coco. Avec une spatule ou une cuillère, écrasez bien l’huile afin qu’elle s’imprègne au maximum du sucre. Ajoutez ensuite le lait.
Versez le mélange sec sur le mélange liquide, mélangez puis mixez jusqu’à obtenir une texture assez crémeuse (il restera peut-être quelque bout d’huile solide).
Laissez reposer cette préparation 15 minutes et lancez le préchauffage de votre four à 175°C.

Deuxième étape : Le façonnage
Façonnez des petites boules et déposez-les sur une plaque de papier cuisson. Aplatissez bien chacune des boules avec la paume de la main.

Troisième étape : Au four !
Enfournez les biscuits pendant environ 15 minutes à 175°C. A la sortie du four, laissez refroidir vos biscuits sur une grille.

Cette recette est idéale pour une petite pause thé saine et GOURMANDE !

Bon appétit !

Continue Reading

Carnet de vie

Faire ses premiers pas vers la réduction de déchets ♡

By on 9 mars 2019

Hello les copains !
Et bien, on peut dire que ça fait un bout de temps que je ne me suis pas retrouvée devant mon ordinateur pour rédiger un article, qui plus est pour parler d’autre chose que de recettes ! Aujourd’hui, c’est la « réduction de déchet » que je mets à l’honneur car c’est un sujet qui me tient à cœur.
Lors de cet article, je parlerai bien de « réduction de déchet » et non de « zéro déchet ». En effet, quand on se lance dans une telle démarche, ça veut dire que l’on a bien pris conscience des enjeux environnementaux, on est plein de bonnes intentions et le terme de « zéro déchet » peut bien vite nous décourager. L’idée ici est déjà, dans un premier temps, de faire de son mieux pour réduire son propre impact.
Ensuite, j’ai bien conscience que les petits gestes n’ont finalement pas un grand impact tant que de réelles décisions ne seront pas prises par les politiques, les industries et tutti quanti MAIS je pense tout de même que nous avons une responsabilité en tant que consommateurs. C’est pourquoi, je vous écris ce petit article pour vous donner quelques pistes si, comme moi, vous souhaitez faire un pas vers la réduction de déchet ! Vous trouverez donc une liste non-exhaustive (et loin d’être parfaite), des choses que j’essaye de remplacer dans mon quotidien avec des liens et adresses utiles pour vous aider dans vos recherches.

♡ DANS LA CUISINE, JE REMPLACE …

La bouteille de liquide vaisselle par un savon solide bio à la composition naturelle. On élimine ainsi un déchet plastique et on déverse moins de substances chimiques dans les eaux usées. Le mien provient de chez « Nature et Limousin » et se compose de savon à base d’huile d’olive, de bicarbonate de soude et d’huiles essentielles de citron.

Les éponges par des brosses vaisselles en bois, avec têtes interchangeables. Les éponges sont une petite catastrophe sur le plan sanitaire et écologique (utilisation de combustible pétroliers, non recyclable, non biodégradable), j’essaye donc de limiter ma conso de ce genre d’éponge et j’ai investi dans deux brosses vaisselles : une assez douce et une autre plus dure pour récurer (achetées chez Biocoop pour ma part).
N.B : je sais qu’il existe également les « tawashis« . Si cela vous intéresse, ce sont des petites éponges venues du japons réalisées à partir de vêtements recyclés : à acheter ou faire soi-même.

L’essuie-tout par des lingettes microfibres. De manière général, j’essaye de limiter les objets à usage unique. L’essuie-tout est parfaitement inutile puisqu’il peut être remplacé par la microfibre pour le ménage, ou par des serviettes de table si on s’en sert pendant le repas (on en trouve des supers jolis, ça met de la couleur sur la table, j’adore.)

Les « Tupperware » en plastique par des « Tupperware » en verre (votre santé vous dira merci aussi !)

– Et côté course, j’essaye, dans la mesure du possible, de privilégier le vrac aux emballages plastiques. Pour cela, j’ai investi dans des petites sachets en coton bio réutilisables pour éviter d’utiliser les sachets plastiques des magasins. A la maison, on range ensuite nos pâtes, riz, céréales, graines dans des jolis pots en verre.

♡ DANS LA SALLE DE BAIN, JE REMPLACE …

Les gels douches, shampoings, déodorants, dentifrices par des alternatives solides. On en trouve de plus en plus en magasin bio, sur internet ou encore dans des enseignes tels que Lush. Ce n’est vraiment pas difficile à trouver. Pour débuter, on trouve des kits supers sympa chez « Lamazuna ». Une valeur sûre pour se lancer.

Les lingettes en coton à usage unique par des lingettes lavables. Encore une fois, l’idée est simplement d’éliminer tout ce qui ne s’utilise qu’une seule fois. Alors, on remplace les cotons démaquillants (toujours emballés dans du plastique …) par des jolies lingettes lavables à acheter en magasin bio ou bien à confectionner soi-même !

Les cotons-tiges en plastique par des « Oriculis » ou bien par des cotons-tiges en papier/carton. Pour être tout à fait honnête, j’ai dû mal à me faire à l’oriculi … Pour le moment je n’ai donc pas trouvé de meilleures alternatives qui me conviennent que les cotons-tiges biologiques/biodégradables (c’est toujours ça …). On en trouve même en supermarché, marque U Bio par exemple.

Les protections hygiéniques à usage unique par des protections hygiéniques durables. Je pense que c’est la première chose que j’ai changé dans ma vie lorsque je me suis tournée vers la réduction de déchet mais ici l’enjeu est multiple : économie, environnement et surtout SANTE. J’ai d’abord utilisé la cup pour n’utiliser aujourd’hui plus que des serviettes hygiéniques lavables qui représente la meilleure solution en tout point pour moi.
Enorme coeur sur les marques « Dans ma culotte » et « Plim » !

La brosse à dent en plastique classique par une brosse à dent en plastique biodégradable à tête interchangeable ou bien par une brosse à dent en bambou. La mienne vient de chez Lamazuna : le manche est en bioplastique (composé à 70% de ricin) et tous les trois mois, on change seulement la tête. Les têtes sont à renvoyées directement à Lamazuna pour être recyclées !

♡ DANS LE DRESSING, JE REMPLACE …

Pour finir, je vais aborder rapidement l’industrie du textile. Je ne me suis intéressée à cet aspect que très récemment, je ne serais donc sûrement pas la mieux placée pour en parler. Quoi qu’il en soit, j’ai réellement pris conscience de la démesure de notre consommation en textile : compulsive, dévastatrice, irresponsable. Acheter toujours plus, pour moins cher. En réalité, il faut vraiment prendre conscience que ce que vous payez « pas cher », quelqu’un d’autre dans le monde le payera à votre place par sa condition de travail misérable : salaire de misère et risque pour leur santé en étant en contact permanent des produits chimiques utilisés pour le traitement des vêtements (colorants, techniques de sablages pour les jeans délavés …).
Sans parler des conditions de travail, l’industrie du textile est une catastrophe sur le plan environnemental : il faut 22 000 litres d’eau pour produire un kg de coton (sans parler du charmant cocktail de pesticides interdits en Europe mais pas en Asie). Ensuite, il faudra transporter ses 70 000 tonnes de vêtements achetés chaque année en France … Bref, encore une fois, l’idée est de prendre conscience de tout cela et de faire de son mieux pour stopper toute cette folie. Ma solution pour consommer un peu moins et surtout mieux : Vinted.
Vinted est une application qui vous permet d’acheter ou de vendre des vêtements de seconde main. Rassurez-vous, on y trouve vraiment de très belles pièces à prix parfois défiant toute concurrence ! Honnêtement, tout le monde y gagne : l’environnement, et votre porte-monnaie !

J’espère que cet article vous aura plu ! Surtout, n’hésitez pas à me donner votre avis, à me poser des questions si vous avez besoin de plus ou de précisions ou encore à m’indiquer si vous avez d’autres idées pour réduire nos déchets.
A bientôt !

Continue Reading

Carnet de recettes | Recettes sucrées

LA recette de cookies vegan & sans gluten ♡

By on 3 février 2019
Hello hello !

Après une (trop) longue absence, je reviens avec une recette de cookies qui a fait l’unanimité auprès de mes collègues de travail. Pour satisfaire tout le monde, j’avais misé sur le vegan, le sans gluten et le « léger« . Ces cookies sont sans matières grasses ajoutées et vous pouvez les agrémenter comme vous le souhaitez ! Ici, j’ai choisi de les garnir d’amandes, de noisettes et de pépites de chocolat noir mais vous pouvez optez pour des noix, des raisins secs, du chocolat blanc … A vous de jouer ! Merci à Flora b à qui je dois en partie cette recette !
C’est parti, je vous laisse suivre la recette !

♡ Ingrédients (pour 12 cookies) :

– 100g de farine de riz
– 50g de poudre d’amande
– 50g de sucre de canne blond non raffiné
– 1/2 càc de bicarbonate alimentaire
– 70 ml de lait végétal (ici amande/riz)
– 60g d’oléagineuse (ici amandes et noisettes)
– 50g de pépites de chocolat noir

♡ Déroulement (10 min de préparation + 13 min de cuisson) :

Première Étape : La pâte à cookie !
Préchauffez le four à 170°C.
Mélanger les ingrédients secs : farine, sucre, poudre d’amande et bicarbonate. Ajoutez les pépites de chocolats et les fruits secs concassées. Pour concasser les fruits secs, vous pouvez les envelopper dans un torchon puis passez fermement le rouleau à pâtisserie dessus.
Ajoutez le lait végétal puis mélangez à la main pour former une belle boule.

Deuxième étape : Le façonnage
Façonnez des petites boules et déposez-les sur une plaque de papier cuisson. Aplatissez bien chacune des boules avec la paume de la main (la forme que vous leur donnerez à ce moment sera leur forme définitive, les cookies ne gonfleront pas et ne s’étaleront pas lors de la cuisson !). N’hésitez pas à retoucher au doigts les irrégularités pour obtenir de beaux cookies !

Troisième étape : Au four !
Enfournez les cookies pendant 13 minutes à 170°C. A la sortie du four, laissez-lez refroidir 2 minutes avant de les poser sur une grille pour les laisser refroidir complètement.

Cette recette est idéale pour une petite pause thé saine et gourmande.

Bon appétit !

Continue Reading

Carnet de recettes | Recettes sucrées

Le cake marbré vegan ♡

By on 13 mai 2018

Hello hello !
Aujourd’hui, je reviens avec le gâteau préféré des enfants, l’incontournable du goûter … J’ai nommée le cake marbré ! La recette que je vous propose aujourd’hui, c’est LA recette de votre enfance mais en mieux puisqu’elle est 100% vegan. Personnellement, elle a été testé et directement adopté chez moi !
A noter tout de même que cette version est allégée en sucre (car je mange naturellement peu sucré) mais vous pouvez sans problème augmenter les quantités de sucre pour retrouver un gout encore plus proche du vrai savane de votre enfance. 🙂

C’est parti, je vous laisse suivre la recette !


♡ Ingrédients :

Pour la préparation vanillée :
– 160 g de farine T45
– 70 g de sucre de canne blond non raffiné (100 g ou plus pour une version plus sucrée)
– 5 g de levure chimique
– 35 g d’huile de tournesol
– 1 pot de yaourt au soja (100g)
– 15 cl de crème liquide végétale (ici j’ai utilisé de la crème d’amande)
– 1/2 càc d’extrait de vanille en poudre (soit l’équivalent d’une gousse)
– 1/4 càc de bicarbonate alimentaire
– 1/4 càc de gomme de guar (se trouve dans les magasins bio!)
– 1 pincée de sel

Pour la préparation chocolatée :
– 160 g de farine T45
– 70 g de sucre de canne blond non raffiné (100 g ou plus pour une version plus sucrée)
– 5 g de levure chimique
– 20 g de cacao amer non sucré
– 35 g d’huile de tournesol
– 1 pot de yaourt au soja (100g)
– 15 cl de crème liquide végétale (ici j’ai utilisé de la crème d’amande)
– 1/4 càc de bicarbonate alimentaire
– 1/4 càc de gomme de guar (se trouve dans les magasins bio!)
– 1 pincée de sel

Côté matériel :
– 2 récipients
– 2 poches à douille
– 1 moule à cake

♡ Déroulement (30 min de préparation + 1 heure de cuisson) :

Première Étape : La préparation vanillée !
Dans un récipient, mélanger l’huile, le sucre, la poudre de vanille, le sel et enfin le yaourt.
Incorporez progressivement la farine, la levure, le bicarbonate, la gomme de guar et terminez avec la crème.
Mélangez bien au fouet jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène.
Transférer la préparation dans une poche à douille et réservez.

Deuxième étape : La préparation chocolatée !
Dans un récipient, mélanger l’huile, le sucre, le sel et enfin le yaourt.
Incorporez progressivement la farine, la levure, le bicarbonate, la gomme de guar, le cacao et terminez avec la crème.
Mélangez bien au fouet jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène.
Transférer la préparation dans une autre poche à douille et réservez.

Troisième étape : Le marbrage !
Préchauffez votre four à 180°C.
Graissez un moule à cake avec de l’huile ou de la margarine.
Coupez le bout des deux poches à douille. Tracer d’abord un trait de pâte à la vanille sur toute la longueur, au centre du moule. Ajoutez ensuite, exactement dessus, un trait de pâte au chocolat. Procédez ainsi de suite en alternant les pâtes. Ne vous inquiétez pas, elles vont s’étaler naturellement au fur et à mesure que vous ajouterez les couches.
Une fois les deux pâtes épuisées, tapez le moule contre le plan de travail pour bien répartir la pâte et enfourner 50 min à 1heure.

Laissez refroidir un petit peu le cake avant de la démouler, et c’est tout !
A partager sans modération et à déguster accompagné d’une petite boisson chaude pour un petit déjeuner ou un goûter tout en douceur.
N’hésitez pas à me dire si vous testez la recette !


Bon appétit !

Continue Reading

Carnet de recettes | Recettes salées

Tarte aux aubergine grillées, à la tomate & à la mozzarella ♡

By on 22 avril 2018

Bonjour bonjour !
Soleil, chaleur, randonnée, apéro sur la terrasse … Cette semaine, la météo nous a offert un avant goût de l’été et je suis sûre que vous l’avez apprécié autant que moi ! Cet atmosphère estival m’a donné envie de cuisiner des plats riches en saveurs et surtout en couleurs ! Alors, puisqu’il est encore trop tôt pour sortir la plancha, je vous propose aujourd’hui une belle tarte ensoleillée aux aubergines grillées, à la tomate et à la mozzarella. Le tout sur une base au fromage frais ail et fines herbes. Elle sera parfaite accompagnée d’une petite salade !



♡ Ingrédients

– 1 pâte brisée
– 1/2 pot de fromage frais ail et fines herbes (type philadelphia)
– 1 grosse aubergine
– 4/5 tomates
– 2 boules de mozzarella
– Herbes de Provence
– Sel, poivre
– Huile d’olive

♡ Déroulement (30 min de préparation et 45 min de cuisson)

Première Étape : Griller les aubergines
A la mandoline ou au couteau, coupez des tranches assez fines d’aubergines sans enlever la peau.
Huilez une poêle avec de l’huile d’olive et faites doucement griller les aubergines. Manipulez-les délicatement afin qu’elles ne s’écrasent pas trop et conservent leur forme. Une fois cuites, réservez-les.
(Si vous n’avez pas le temps de réaliser cette étape, vous trouverez facilement des aubergines grillées au rayon surgelés de votre supermarché.)

Deuxième étape : Le montage
Dépliez votre pâte brisée dans un plat à tarte et piquez-la avec une fourchette.
Enduisez le fond de votre tarte avec le fromage frais ail et fines herbes.
Après avoir coupé des tranches fines de tomates et de mozzarella, passez au montage : une tranche d’aubergine, une tranche de tomate, une tranche d’aubergine, une tranche de tomate, une tranche de mozzarella. Répétez l’opération autant que nécessaire.

Troisième étape étape : Au four !
Avant d’enfourner, versez une filet d’huile d’olive sur la tarte.
Enfournez pour 45 minutes à 160°C.
A la sortie du four, parsemez d’herbes de Provence et c’est prêt !

Cette recette n’est vraiment pas compliqué et respire tellement les repas d’été !! J’adore !

Bon appétit !

Continue Reading

Carnet de recettes | Recettes sucrées

Recette de base pour cookies vegan ♡

By on 12 avril 2018

Hello hello !
Mes précédentes tentatives de réalisation de cookies vegan s’étaient toutes soldées par de cuisants échecs … Généralement bons en goût mais vraiment moyen pour la texture : trop croquant, trop dur, obligé de les ramollir dans le thé … Bref, pas convaincant du tout.
Mais je crois que cette fois-ci, après maintes et maintes essais, on la tient … LA recette de base pour toutes vos envies de cookies vegan ! La texture est celle que je recherche chez un cookie maison : croquant à l’extérieur, moelleux à l’intérieur. Pour se faire, je me suis inspirée d’une recette de cookies du fabuleux blog « Au vert avec Lili ». Le goût est légèrement sucré (mais pas trop) pour laisser place à toutes vos envies de personnalisation. Dans cette recette, j’ai choisi de diviser ma pâte à cookie en trois pour vous proposer trois idées de saveurs : cookies aux pépites de chocolat noir et aux éclats de noisettes, cookies aux raisins secs, cookies aux éclats de chocolat blanc et d’amandes (attention, cette dernière version n’est pas 100% vegan à cause du chocolat blanc.)

C’est parti, je vous laisse suivre la recette !


♡ Ingrédients pour douze cookies :

– 200 g de farine T55
– 45 g de Maïzena
– 100 g de sucre blond non raffiné
– 60 g d’huile de colza (ou autre huile neutre)
– 3 càs d’eau tiède
– 2 càs de lait d’amande (ou un autre lait végétal !)
– 1 càs de jus de citron
– 1/2 càc d’extrait de vanille en poudre
– 1/2 càc de bicarbonate alimentaire
– 1 pincée de sel

+ Pour les cookies choco / noisettes :
– 25 g de chocolat noir vegan
– 25 g d’éclats de noisettes

+ Pour les cookies aux raisins secs :
– 50 g de raisins secs

+ Pour les cookies chocolat blanc / amandes :
– 25 g de chocolat blanc
– 25 g d’éclats d’amandes

NB : Si vous souhaitez réaliser qu’une seule saveur, multiplier simplement la quantité du « topping » choisi par 3 ! Par exemple, pour réaliser uniquement des cookies aux raisins secs, prenez 150g de raisins secs.

♡ Déroulement (15 min de préparation + 15 min de cuisson) :

Première Étape : La base
Préchauffez le four à 180°C.
Dans un grand saladier, diluez la maïzena dans l’eau tiède et mélangez bien jusqu’à obtenir une texture lisse. La pâte est dure et « accroche », c’est normal.
Ajoutez le sucre blond, l’huile, le lait, le jus de citron, la vanille, le bicarbonate et le sel. Mélangez bien.
Ajoutez la farine en la passant au chinois et mélangez avec une cuillère en bois ou une maryse rigide jusqu’à obtenir une pâte homogène et malléable.

Deuxième étape : Personnalisation
Pour réaliser 3 saveurs, divisez votre « pâton » en 3 parts égales. Ajoutez les ingrédients de votre choix à chaque « boule de pâte ». Pour moi : chocolat noir et noisettes, raisins secs et enfin chocolat blanc et amandes.

Troisième étape : Avant d’enfourner !
Prenez des morceaux de pâtes et faites-en des petites boules. Déposez chaque boule sur la plaque du four recouverte de papier cuisson et aplatissez chaque boule.
La pâte étant collante, pour faciliter le façonnage, je vous conseille de vous humidifier légèrement les mains.

Quatrième étape : Au four !
On enfourne le tout pour une quinzaine de minutes environ. La durée peut varier de quelques minutes d’un four à l’autre alors le mieux c’est tout simplement de surveiller (pour moi c’était 18 minutes !). Sortez les cookies lorsqu’ils sont un peu dorés mais encore moelleux au toucher. Ils durciront au contact de l’air. S’ils sont déjà durs à la sortie du four, c’est que vous avez attendus trop longtemps …

A partager sans modération et à déguster accompagné d’une petite boisson chaude pour une petite pause tout en douceur …
N’hésitez pas à me dire si vous testez la recette !

Bon appétit !

Continue Reading

Carnet de recettes | Recettes salées

Poisson d’avril en pâte feuilletée ♡

By on 1 avril 2018
Hello hello !

Aujourd’hui, c’est le 1er avril. On fête Pâques, on fête le printemps, les jolies fleurs et les douces journées à venir ! Si vous avez la chance de fêter tout cela en famille ou avec des amis, je vous propose une recette, on ne peut plus simple, qui fera sourire vos invités au moment de l’apéritif : une tarte soleil revisitée en forme de poisson d’avril ! Amusante et créative, vous pouvez même essayer de la réaliser avec des enfants.

C’est parti, je vous laisse suivre la recette !

♡ Ingrédients :

– 2 pâtes feuilletées
– Un pot de pesto au basilic
– Un pot de sauce tomate (pour ma part j’ai choisi une sauce tomate aux oignons rouges, aux aubergines et aux poivrons)
– parmesan (pour une version végétarienne, vérifiez l’étiquette pour vous assurer qu’il n’y ait pas de présure)
– gruyère rapé

♡ Déroulement (10 min de préparation + 15 min de cuisson) :

Première Étape : La découpe !
Poser vos deux pâtes feuilletées l’une sur l’autre. A l’aide d’un couteau, dessinez un poisson dans vos pâtes comme sur le modèle ci-dessus. Ne jetez surtout pas vos excédants de pâtes feuilletées, vous pouvez en faire des petits amuse-bouches supplémentaires : roulés au fromage, à la sauce tomate par exemple.
Mettez de côté la pâte feuilletée du dessus.

Deuxième étape : La garniture !
Sur une moitié du poisson, étalez le pesto vert et le parmesan.
Sur l’autre moitié, étalez la sauce tomate et le gruyère.

Troisième étape : L’assemblage et la décoration !
Refermez le poisson en le recouvrant de la deuxième pâte feuilletée.
« Soudez » les bords de la tête et de la queue en exerçant une pression à l’aide d’une fourchette.
Pour réaliser les « arrêtes », découpez des lamelles au niveau du corps du poisson. Prenez une lamelle et faites-là tourner sur elle-même pour obtenir une belle torsade. Répétez l’opération pour les autres lamelles.

Vous pouvez ensuite décorez la tête et la queue comme vous le voulez ! Pour ma part, j’ai utilisé une moitié d’olive noire pour réaliser l’œil du poisson.

Et c’est terminé, on enfourne pour environ 15 minutes à 180°C !

Cette recette est idéale pour impressionner ses invités sans pour autant passer l’après-midi aux fourneaux mais vous pouvez bien-sûr réaliser les pâtes feuilletées, pesto et sauce tomate vous-même si vous avez le temps ! N’hésitez-pas également à varier les plaisirs : on trouve des tas de tartinades originales dans le commerce : aux légumes du soleil, aux champignons, à l’ail, poivronade et j’en passe !

Bon appétit !

Continue Reading

Carnet de recettes | Recettes sucrées

Muffins vegan : noisettes & pépites de chocolat ♡

By on 10 mars 2018

Coucou vous !
Aujourd’hui, on va parler petit-déjeuner rapide, à emporter au boulot !
J’en avais assez de voir mon chéri partir au travail le ventre vide alors que pour moi le petit-déjeuner, c’est sacré ! Je voulais lui préparer quelque chose de sain (comme toujours), gourmand et surtout qui cale pour la matinée. En gros, pas un gâteau bourré de sucres raffinés et de mauvaises graisses … Il était donc hors de question de le laisser partir avec des viennoiseries industrielles ! Je me suis donc lancée dans la préparation de muffins vegan à la noisette et aux pépites de chocolat, sans sucres raffinés et quasiment sans matières grasses, pour un petit déjeuner nourrissant et malgré tout, gourmand !

C’est parti, je vous laisse suivre la recette !

♡ Ingrédients :

– 150 g de farine d’épeautre
– 60 g de poudre de noisettes en poudre
– 80 g de compote de pommes sans sucre ajoutés
– 60 g de sirop d’agave
– 14 cl de lait d’épeautre (ou un autre lait végétal !)
– 1 càs d’huile de pépin de raisin
– 1 sachet de levure chimique
– 1 pincé de sel
– 50 g de pépites de chocolat (vegan)
– 50 g de noisettes (+ quelques grammes supplémentaires pour la décoration)

♡ Déroulement (10 min de préparation + 25 min de cuisson) :

Première Étape : L’appareil !
Préchauffez le four à 180°C.
Dans un saladier, mélangez les ingrédients secs ensemble : farine, levure, sel, poudre de noisettes, noisettes préalablement concassés et pépites de chocolat.
Dans un autre récipient, mélangez la compote, le lait végétal, le sirop d’agave et huile.

Deuxième étape : Avant d’enfourner !
Rassemblez les deux préparations et mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Répartissez votre pâte dans des petits moules à muffins. Pour évitez de huiler les moules, vous pouvez utiliser des petites caissettes en papier.
Parsemez chaque muffins de noisettes grossièrement concassés et enfournez à 180°C.
Et c’est déjà fini !

Je vous conseille de les faire la veille pour le lendemain, ils seront meilleurs. Ils sont parfaits pour le petit-déjeuner mais s’accorde parfaitement avec un bon thé à l’heure du goûter (croyez moi sur parole !!!).

Bon appétit !

Continue Reading

Carnet de vie

J’ai testé la « Brasserie 2ème ART » à Paris ♡

By on 23 janvier 2018

Bonjour à tous !
Aujourd’hui, on continue dans la série des restaurants vegan que j’ai pu tester récemment ! Après « VG Pâtisserie », je vais maintenant vous parler de la « Brasserie 2ème ART, une brasserie (pas si) traditionnelle! » situé dans le 2ème arrondissement de Paris. Adresse plutôt incontournable puisqu’elle est la première brasserie vegan en France depuis 2014 ! Mon avis et mes conseils juste en dessous …

La brasserie (pas si) traditionnelle !

Nous avons mis un temps fou à savoir où nous allions mangé ce midi là … Nous voulions une cuisine simple et gourmande : des plats typiques mais en mieux ! Et c’est finalement Sébastien Kardinal (auteur des livres « Ma petite boucherie vegan » et « Ma petite crèmerie vegan ») qui nous a conseillé ce restaurant. Je le remercie d’ailleurs pour sa gentillesse car il a pris le temps de répondre à nos interrogations et nous a conseillé un grand nombre de restaurants dans différents secteurs de la capitale !

Informations utiles :
La Brasserie 2ème ART se trouve dans le 2ème arrondissement de Paris au 49 rue Montmartre. Le restaurant est ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 2h00. Le samedi de 10h à 2h et le dimanche de 10h à 22h.

Mon avis :
L’ambiance : Vu de l’extérieur, la brasserie ne paye pas de mine. C’est une brasserie comme les autres ! A l’intérieur, la décoration est à la fois chaleureuse avec des tables et un comptoir en bois, et moderne avec des éléments d’arts contemporains ainsi que de la végétation au plafond. De plus, une grande vitre dans la salle laisse voir le travail effectué en cuisine. C’est tout bête mais j’adore, car cela prouve que la brasserie travaille en toute transparence vis à vis de ses clients ! La décoration se veut cosy mais je dois avouer que ce n’est pas vraiment l’atmosphère qui règne dans le restaurant … Victime de son succès : la salle est bondée, les tables sont collées les unes aux autres ce qui laisse peu d’espace pour bouger. Et, inévitablement, comme la salle est petite et la clientèle nombreuse : le lieu est assez bruyant.

L’offre : La carte est suffisamment riche pour satisfaire toutes les bouches ! Le choix est raisonnable ce qui prouve également que tout est frais et fait maison. Oui, à savoir que je me méfie toujours d’une carte trop riche … Vous pensez vraiment que tout est frais quand la carte fait 5 pages ?
Pour vous donner l’eau à la bouche sans tout dévoiler … En entrée, vous pouvez vous laisser tenter par un duo de samoussa ou des beignets de légumes par exemple. Les plats principaux reflètes très bien l’esprit brasserie : kebab maison, « cheese » burger, pâtes à la « bolognaise » et j’en passe ! Idem pour les desserts : pain perdu, panacotta, gâteau choco … ! Les prix sont tout à fait honnêtes et abordables : comptez 7-8€ pour l’entrée, 14-15€ pour le plat et environ 8€ pour le dessert.

Et le gout ? : Pour ma part, j’ai pu goûter le « vegan cheese burger » et le « kebab maison ». Ce que j’ai apprécié dans le burger c’est le fait que le steak soit composé de seitan. Ça change des burgers que l’on trouve habituellement composé de blé/légumes/pommes de terre. La sauce était très bonne. Le burger bien garnie. Les frites une tuerie. Je recommande ! Mon avis sur le kebab est un peu plus mitigée … La garniture est composée de seitan et de protéines de soja (ce qui est très appréciable puisque c’était la première fois que j’en consommais au restaurant !). Toute fois, j’aurais aimé trouvé d’autres ingrédients dans la garniture, comme un vrai kebab : salade, tomate oignons etc … Du coup, à moins de mettre beaucoup de sauce, le tout était un peu sec.
Je ne peux malheureusement pas donner mon avis sur les desserts puisque nous avions fait le choix de nous réserver pour retourner prendre une pâtisserie chez « VG Pâtisserie ».

Mes conseils : Lorsque nous sommes arrivés, nous avons dû attendre 20 minutes qu’une table se libère. Je vous conseille donc de réserver à l’avance ! De plus, ça n’a pas été notre cas, mais le service est souvent assez lent … Du coup, ne prévoyez pas quelque chose d’important juste après. Allez y quand vous avez le temps.

Ma conclusion : C’est bien évidemment une adresse que je conseille car elle vaut vraiment le détour ! J’étais excitée comme une puce à l’idée de découvrir des produits tels que les burgers et kebab façon VEGAN. Même si certains aspects m’ont un peu gêné, je reviendrais sûrement pour goûter les penne à la bolognese et goûter les desserts !

Continue Reading

Carnet de recettes | Recettes sucrées

Scones aux pépites de chocolat et au beurre de cacahuètes ♡

By on 21 janvier 2018

Hello tout le monde !
Aujourd’hui, je vous emmène au Royaume-Uni pour déguster un petit pain traditionnel, incontournables des brunch ou des tea time, j’ai nommé le scone ! Ce petit pain très légèrement sucré, d’origine écossaise est très populaire au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Australie. Il se démocratise énormément si bien qu’on en trouve de toutes les sortes : sucrés, salés, garnis de fruits, de noix, de chocolat et j’en passe ! Le plus traditionnellement, on le déguste avec une boisson chaude, un peu de confiture ou avec la fameuse « clotted cream » (sorte de crème fraîche épaisse caillée).
Les scones sont partout sur les réseaux sociaux en ce moment. Pourquoi ? Je ne sais pas ! Mais il ne m’en fallait pas plus pour avoir envie de tester une recette à mon tour ! Je me suis donc inspirée de la recette de la talentueuse Healthy Clemsy ! Comme toujours, j’ai légèrement modifié la recette en fonction de mes gouts et de ce que j’avais dans mon frigo !

Bonne lecture !


♡ Ingrédients :

– 200g de farine semi-complète T110
– 100g de farine d’épeautre T80
– 80g de poudre d’amande
– 60g de purée de cacahuète (beurre de cacahuète)
– 25g de sucre de canne complet et non raffiné (muscovado par exemple)
– 5 cl de lait d’amande sans sucres ajoutée
– 125g d’un yaourt nature
– 1/2 sachet de levure chimique
– Des pépites de chocolat
– Un petit peu de cannelle (facultatif)

♡ Déroulement (10 min de préparation + 20 min de cuisson) :

Première Étape : L’appareil !
Préchauffez le four à 180°C.
Dans un saladier, mélangez les ingrédients secs ensemble : farines, levure, poudre d’amande et cannelle et des pépites de chocolat (à votre convenance mais gardez des pépites pour la décoration).
Dans un autre récipient, mélangez les œufs, le sucre, la purée de cacahuète, le yaourt et le lait.

Deuxième étape : Le pétrissage !
Rassemblez les deux préparations et pétrissez votre pâte pendant environ 3 minutes (au robot, ou à la main!). La pâte est collante, c’est normal !
Farinez votre plan de travail et formez une belle boule. Aplatissez ensuite la boule afin de forme un disque d’environ 3cm d’épaisseur.

Deuxième étape : Avant d’enfourner !
Déposez quelques pépites de chocolat sur le dessus en appuyant légèrement dessus pour qu’elles s’intègrent bien à la pâte.
Humidifiez puis farinez un couteau et découpez 8 parts sans les décoller.
ENFIN, il ne vous reste plus qu’à dorer légèrement le dessus de votre scone. Pour cela, je mélange un peu de lait d’amande avec le sucre muscovado et je badigeonne ce mélange sur le scone à l’aide d’un pinceau.
Et c’est fini, on enfourne pour environ 20 minutes à 180°C.

Je vous conseille de déguster le scone tiède ou complètement refroidi accompagné d’un thé et d’un petit peu de confiture ou de pâte à tartiner.
Si vous le souhaitez, plutôt que de réaliser des scones sous forme de « part », vous pouvez également formez 8 petites boules individuelles. C’est de cette manière que les britanniques les confectionnent la plupart du temps.

Bon appétit !

Continue Reading